• JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
  • JoomlaWorks Simple Image Rotator
 
  Bookmark and Share
 
 
Thèse de Doctorat
DOI
10.11606/T.47.2018.tde-23042018-152543
Document
Auteur
Nom complet
Andrea Sousa Varela
Adresse Mail
Unité de l'USP
Domain de Connaissance
Date de Soutenance
Editeur
São Paulo, 2017
Directeur
Jury
Schwering, Karl Leo Lambert (Président)
Kupermann, Daniel
Martins, Karla Patricia Holanda
Moretto, Maria Livia Tourinho
Scelles, Régine
Villa, François
Titre en portugais
Psychanalyse et génétique médicale : une rencontre possible à partir du syndrome du chromosome X fragile
Mots-clés en portugais
Clinique psychanalytique
Enfance
Épigénétique
Génétique Médicale
Psychanalyse
Syndrome de l'X fragile
Resumé en portugais
Cette thèse part de la proposition d'une rencontre possible entre psychanalyse et génétique médicale par le biais des soins offerts aux enfants porteurs de syndromes génétiques, notamment le syndrome de l'X fragile. Nous avons trouvé dans les recherches en épigénétique une voie de rapprochement de ces différents champs du savoir. L'idée selon laquelle l'environnement est capable de modifier l'expression des gènes représente la rupture d'un certain déterminisme génétique autrefois accepté, et ouvre un espace où penser la singularité. Notre travail propose d'élargir le concept d'environnement, en y considérant la relation de l'enfant avec l'Autre, lieu du langage, comme opérateur de marques sur son corps : marques symboliques, constituées dès le tout début de la rencontre de l'infans et de ceux qui s'occupent de lui. C'est justement dans cet espace d'échange avec l'Autre qu'a lieu l'émergence d'un sujet. Nous avons opté pour les concepts de sujet et de transfert pour soutenir l'articulation de la clinique psychanalytique et de la génétique médicale en ce qui concerne le traitement. Nous avons donc exposé trois cas cliniques issus de notre pratique, d'enfants traversés par le diagnostic de l'X fragile afin d'illustrer de quelle manière les conceptions de sujet et de transfert se reflètent dans la clinique. Tenant compte que la psychothérapie est également prise comme objet d'étude de l'épigénétique, et qu'elle est donc considérée comme un environnement capable de provoquer, voire de renverser des marques épigénétiques, l'enjeu de notre travail repose sur la proposition suivante : et pourquoi pas la psychanalyse également ? La psychothérapie psychanalytique, ancrée sur le transfert, ne peut-elle pas, elle aussi, laisser des marques sur le petit patient
Titre en anglais
Psychoanalysis and medical genetics: a possible encounter from the fragile X syndrome
Mots-clés en anglais
Childwood
Epigenetics
Fragile X syndrome
Psychoanalysis medical genetics
Psychoanalytic clinic
Resumé en anglais
The current thesis assumes a possible encounter between psychoanalysis and medical genetics based on the treatment applied to children carrying genetic syndromes such as the Fragile X Syndrome. Epigenetic studies are a way to approximate different knowledge fields. The assumption that the environment is able to change gene expression strays from the genetic determinism we once believed and opens the way for us to reason about singularity. The proposition in the present study lies on expanding the concept of environment, by taking into consideration the relation between the child and the Other in the environment in question, as well as the place of language as the operator marking the childs body. These symbolic marks start emerging in the first encounter between the infans and caregivers. The subject emerges precisely 3 within an environment of exchanges that is set with the Other. The concepts of subject and transference were chosen to support the treatment articulation between psychoanalytic clinic and medical genetics. Thus, the present study reports three clinical cases followed by the authors, which involved children diagnosed with fragile X syndrome. These cases illustrate how the aforementioned concepts affect the clinical practice. Since psychotherapy has also been taken as the object of epigenetic studies, and as it is considered an environment able to cause, and even reverse, epigenetic marks, the current study relies on the following proposition: why not psychoanalysis as well? Can the psychoanalytic psychotherapy, anchored in the concept of transference, leave marks on the little patient too?
 
AVERTISSEMENT - Regarde ce document est soumise à votre acceptation des conditions d'utilisation suivantes:
Ce document est uniquement à des fins privées pour la recherche et l'enseignement. Reproduction à des fins commerciales est interdite. Cette droits couvrent l'ensemble des données sur ce document ainsi que son contenu. Toute utilisation ou de copie de ce document, en totalité ou en partie, doit inclure le nom de l'auteur.
varela_do.pdf (1.98 Mbytes)
Date de Publication
2018-04-24
 
AVERTISSEMENT: Apprenez ce que sont des œvres dérivées cliquant ici.
Tous droits de la thèse/dissertation appartiennent aux auteurs
CeTI-SC/STI
Bibliothèque Numérique de Thèses et Mémoires de l'USP. Copyright © 2001-2021. Tous droits réservés.